rocbo menu

Histoire(s) de la photocomposition : 1928, L'Uhertype





          Prolégomènes utiles au sujet
1896 Le brevet d'Eugen Porzsolt
1925 La Thothmic d'August et Hunter
1928 L'Uhertype
1936 Photolettering de Rondthaler
1946 La Fotosetter
1949 La Rotofoto
1949 La Lumitype-Photon
1952 Diatype de Berthold
1954 Les brevets BBR
1957 La Monophoto de Monotype
1958 American Type Founders
1960 Les Lettres transfert
1965 Les Mini-ordinateurs
1967 La Digiset de la société Hell
1967 La Diatronic de Berthold
1971 Création d'ITC et d'U&lc
1975 L'imprimante laser
1976 Le RIP
1977 La Compugraphic EditWriter 7500
1977 Composer avec un micro-ordinateur
1978 Le Scrib de Bobst Graphic
1978 La Lasercomp de Monotype
1983 Le PostScript
1985 La Micro-édition (ou PAO)
          Bibliographie

Edmund Uher (également Edmond Uher 1892-1989), hongrois, était un entrepreneur et inventeur, entre autres, du système de composition photographique "Uhertype".

Dans les années 1920, il a fait divers développements pour l'industrie graphique.
1927, il contacte l'usine M.A.N située à Augsburg pour mettre au point l'Uhertype.
1930 Uher a posé plusieurs brevets pour sa machine de photocomposition.
1935, dans "Penrose annuel", parait la publicité d'un prototype de la machine Uhertype qui promet une nouvelle liberté dans la conception.
1938, les expériences avec l'Uhertype ont été arrêtées et seuls deux prototypes seront vendus.


Jan Tschichold (1902-1974) est un typographe, dessinateur de caractères, maquettiste, enseignant et écrivain.

1925, il écrit dans Typographische Mitteilungen un article fondateur, « Elementare Typographie ».
1926, il devient professeur à la Münchener Meisterschule für Typografie. Il enseigne sous la direction du typographe Paul Renner.
1928, son livre, Die neue Typographie, proclame la suprématie des polices de caractères en bâtons (grotesk).
1930, Jan Tschichold a conçu 12 polices pour la Uhertype.

Le Tschichold, version numérique
du Uhertype dessinée par
Thierry Puyfoulhoux.

< La Uhertype














Catalogue pour Uhertype par
Jan Tschichold (1933). Le sans serif
de Tschichold s'inspirait du Gill Sans.
Ces deux premiers modèles de Tschichold montrent une attitude différente à l'égard
de l'espacement des lettres capitales.
La raison est qu'ils sont destinés à la publicité et non à l'édition.




L'Uhertype par Joos Schmidt
PDF [ ICI ]


Retour


Hébergé par OVH