rocbo menu

Histoire(s) de la photocomposition : 1978, le Scrib de Bobst Graphic





          Prolégomènes utiles au sujet
1896 Le brevet d'Eugen Porzsolt
1925 La Thothmic d'August et Hunter
1928 L'Uhertype
1936 Photolettering de Rondthaler
1946 La Fotosetter
1949 La Rotofoto
1949 La Lumitype-Photon
1952 Diatype de Berthold
1954 Les brevets BBR
1957 La Monophoto de Monotype
1958 American Type Founders
1960 Les Lettres transfert
1965 Les Mini-ordinateurs
1967 La Digiset de la société Hell
1967 La Diatronic de Berthold
1971 Création d'ITC et d'U&lc
1975 L'imprimante laser
1976 Le RIP
1977 La Compugraphic EditWriter 7500
1977 Composer avec un micro-ordinateur
1978 Le Scrib de Bobst Graphic
1978 La Lasercomp de Monotype
1983 Le PostScript
1985 La Micro-édition (ou PAO)
          Bibliographie

Bobst Graphic, une division de Bobst fabricant de machines pour l'industrie de l'emballage, s'était lancée avec un certain succès dans la réalisation et la commercialisation de photocomposeuses de deuxième génération. La concurrence ayant pris un rythme si violent, elle dut déclarer forfait et fut reprise, en 1981, par Autologic. Bobst Graphic était un pionnier dans le domaine des caractères pour la photocomposition.
1878, créé par Bobst Graphics, avec le soutien de Jean-Daniel Nicoud, le Scrib est un ordinateur portable conçu comme un outil de rédaction portable pour les journalistes. Il pouvait être lié à un coupleur acoustique permettant aux journalistes d'envoyer leurs articles sur les lignes téléphoniques standard. Son magnétophone intégré permettait de sauvegarder jusqu'à 8000 caractères sur une microcassette. L'écran, à l'intérieur du boîtier de l'ordinateur, affichait le texte au moyen d'un miroir pliable placé à l'arrière.

Fabricant : Bobst Graphics
Type : Ordinateur portable
Date de sortie : Janvier 1978
Unités expédiées : 1000
Stockage : microcassette
Affichage : écran vert de 7 pouces
Poids : 16 kg

En 1978, Bobst Graphic organisa un concours de caractères à l'enseigne de « La lettre d'or ». Dix-sept projets furent en concurrence. Le jury prima le caractère Média, présenté par André Gürtler, associé à Christian Mengelt et Erich Gschwind. Son dessin était étudié pour s'adapter à la photocomposition. D'un point de vue technique, l'obtention d'une parfaite netteté de l'oeil de la lettre était très délicate dans la période transitoire où l'on passa du plomb au caractère digitalisé. Faisant partie des Didones, le Média se signala par un contraste entre les pleins et les déliés d'inspiration classique, ainsi que par son rythme et la forme de ses empattements non filiformes. En 1966, il avait piloté la réalisation du caractère Egyptian 505, conçu avec ses élèves... dans la salle 505. Il créa, en 1980, de concert avec Mengelt et Gschwind, la police Haas Unica, synthèse de l'Univers et de l'Helvetica.


Le Scrib


Le Scrib et son modem



André Gürtler

L'Egyptian 505


l'Haas Unica



Mini catalogue BobstGraphic
au format PDF [ ICI ]


Retour


Hébergé par OVH